Destination Beauce
Aller directement au contenu
Vous avez aimé cette page? Pourquoi ne
pas la partager!
x

De la Chaudière à la Loire...

20 février 2008


Comme quoi le rire est universel et ne connaît pas de frontières, en mai prochain la troupe de théâtre beauceronne Les Barbottes échevelées s’envolera vers la France afin d’y présenter la comédie « Mon Ami zen » de l’auteure Line Perreault. Le temps de trois représentations... ou même plus , les comédiens Caroline Audet, Martin Côté, Jean-Pierre Poulin et Solange Thibodeau, qui signe aussi la mise en scène, iront chauffer les planches de deux théâtres situés à Segré et Saumur dans la Vallée de la Loire.

 

Cette aventure européenne a commencé à l’été 2007 alors qu’une touriste française, Mme Françoise Aubry, assistait à une représentation de la pièce à la Cache à Maxime à Scott. Ravie par le texte et l’interprétation de « Mon Ami zen », Mme Aubry, elle-même metteure en scène et professeure de théâtre depuis de nombreuses années, lança l’idée de produire la pièce chez elle en France. Le projet fut accueilli avec enthousiasme par l’auteure et les comédiens.

 

C’est ainsi que depuis près d’un an Les Productions Solange Thibodeau de Saint-Georges, de concert avec madame Françoise Aubry, préparent trois représentations de la pièce qui auront lieu les 7, 8 et 9 mai 2008 à Segré et à Saumur. Selon Mme Aubry, la promotion du spectacle va si bon train qu’on prévoit déjà des supplémentaires !

 

En quelques mots, la comédie de Line Perreault nous plonge dans la vie de Martine et Robert Boulet, un couple de banlieusards qui attend avec fébrilité la visite de la nouvelle patronne de Robert pour discuter d’une promotion à même de les propulser vers la vie de leurs rêves. Tout est fin prêt pour accueillir la grande femme d’affaires, quand débarque d’un long voyage le meilleur ami de Robert, Maurice Lesage, qui rapporte du bout du monde de nobles pensées zen, mais aussi des « épices du Bengale », une poudre de perlimpinpin pas très légale dont la propriété est de faire se manifester le moi profond de qui la consomme, volontairement ou… accidentellement.

 

Bien que les rires fusent du début à la fin, la comédie en deux actes laisse le spectateur avec une réflexion sur la pertinence de toujours vouloir posséder et consommer davantage, sujet aussi d’actualité en Amérique qu’en Europe.

 

Les Beaucerons changeront-ils le sirop d’érable en vin de Saumur ? L’avenir le dira. Chose certaine, l’expérience de jouer devant un public étranger une pièce typiquement d’ici, qui parle de notre réalité avec nos mots, vaut à elle seule le voyage !

« Retour

  • Dernière mise à jour : 23 novembre 2017
  • Réalisation : Numérique.ca
  • © 2017 - Destination Beauce

Destination Beauce
11509, 1re Avenue
Saint-Georges, Québec, Canada
G5Y 2C7
Téléphone : 418 386-4499
Sans frais : 1 877 9BEAUCE
Courriel :

Imprimé le : 23 novembre 2017